Avantages fiscaux et travail à domicile...

26/05/2021

Quels sont les avantages fiscaux liés au travail à domicile ?

Nombreux sont les employeurs et les employés qui se sont déjà posé cette question, et il n'est pas facile de leur apporter une réponse claire...

Depuis un an, nous travaillons principalement à domicile et de nombreuses entreprises ont déjà commencé à préparer un retour progressif aux bureaux.

Parce que le travail à domicile est désormais bien implanté et que de nombreux employés demandent à continuer à le faire après ce confinement.

Mais... qu'en est-il des dépenses associées ?

Afin de pouvoir accorder ou recevoir un avantage quelconque : voici une brève définition du "travail à domicile" :

  • Les travaux sont effectués pendant les heures habituelles et à l'adresse du domicile.
  • Il s'agit d'un travail à domicile "régulier" : au moins 1 jour par semaine
  • Le travail est également effectué dans des circonstances normales sur le lieu de travail.
  • Vous ne donnez pas encore (ou ne recevez pas encore) d'allocation de dépenses associée.

Pouvez-vous cocher les points ci-dessus de manière positive ? Dans ce cas, votre employeur peut accorder une allocation maximale égale à 129,48 €/mois. Les employés à temps partiel peuvent bénéficier des mêmes avantages.

Ces coûts comprennent, par exemple, l'électricité, l'eau, le papier, l'encre, les boissons, etc.

Mais... qu'est-ce qui peut encore être payé en tant que somme forfaitaire supplémentaire ?

Utilisation professionnelle d'une connexion internet privée et abonnement : 20€/mois

Utilisation professionnelle d'un ordinateur privé avec le matériel associé : 20€/mois

Puisque nous partons du principe que l'employé peut utiliser un bureau, une chaise de bureau, une armoire et éventuellement un écran supplémentaire, une imprimante et des accessoires électroniques tels que souris, clavier, ... au bureau, cet employé peut demander à l'employeur d'intervenir dans l'achat de ces biens.

L'employeur peut alors envisager de mettre ce matériel de travail à la disposition de l'employé : totalement exonéré d'impôts !

L'employé quitte-t-il l'entreprise ? Vous devez alors tenir compte d'un impôt supplémentaire sur la valeur résiduelle réelle de cet avantage en nature !

Voulez-vous vérifier toutes ces informations en détail? Vous pouvez le faire ici !